Une révolution qui a changé le monde

Mai 68 a bouleversé la société française et mondiale. Cet évènement a laissé un champ de ruines : autorité contestée partout et notamment à l’école, éclatement des familles, propagation sans précédent de l’immoralité…

Les conséquences profondes de Mai 68 sont aujourd’hui encore perçues dans plusieurs domaines : philosophique, social et religieux. 

Le Réseau Saint-Benoît a organisé un séminaire pour traiter sur ces conséquences. Vous pouvez suivre ces conférences en s’inscrivant sur cette plateforme.


Les intervenants

Historien

Roberto de Mattei

Président de la Fondation Lépante et professeur de l’Université européenne de Rome. Historien de l’Église et des idées politiques et religieuses et auteurs de : Vatican II, une histoire à écrire – Muller, 2013 ; Le Vicaire du Christ : peut-on réformer la papauté ? – Le Drapeau blanc, 2016 ; Le ralliement de Léon XIII : l’échec d’un projet pastoral – Cerf, 2016)

Docteur en philosophie

Stéphane Mercier

Ancien professeur invité à l’Institut supérieur de philosophie de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve et auteur de La philosophie pour la vie – Quentin Moreau, 2017

Ecrivain et conférencier

Mathias von Gersdorff

Anime deux blogs et auteur de nombreux ouvrages en Allemagne, dont : die sexuelle Révolution erreicht die Kinder – Francfort 2005, et Christenhass im Visier, Christophobie, Religionskampf und Blasphemie in den Medien – Francfort, 2010

Mai 68 : 50 ans après

ses conséquences sur la société et sur l’Église

  • 1

    Les conséquences philosophiques

    • 1ère conférence - Une révolution des idées : conséquences philosophiques

  • 2

    Les conséquences sociales

    • 2ème conférence - Une révolution sociétale : conséquences sociales

  • 3

    Les conséquences sur l'Eglise

    • 3ème conférence - L’Église face à mai 68 : La réception de la pensée de mai 68

    • 4ème conférence - L’Église face à mai 68 : Conséquences et enjeux actuels

  • 4

    Bonus

    • « Vatican connection » et son lien avec Mai 68

20 ans plus tard ...

affirmera un des instigateurs de la revolte, Daniel Cohn-Bendit : « Les traces les plus visibles de Mai 68 sont visible dans les comportement des gens, dans leurs habits, dans leur vie de tous les jours, l’éducation, le féminisme, la culture »

Ils vous recommandent ...

Remy

Je suis née 20 ans après cette révolution [Mai68] et je ne savais pas combien cela affectait ma vie quotidienne.

Maria

J'ai beaucoup apprise avec les conférences sur Mai 68. Les aspects philosophiques de cette révolution étudiante m'ont donné matière à réflexion.

Dr Ochs

« La seule église qui illumine est celle qui brule », un des slogans de 68. Un demi-siècle plus tard, « Notre-Dame de Paris » – une fois consacrée à Vierge Marie, puis déclarée temple de la raison par la Révolution française - brûle sous les yeux du monde entier. Symbole de la chute de l'Occident chrétien. Au contraire. Un signe de victoire certain et un appel à la reconquête. C'est l'esprit que j'espérais et que j'ai trouvé en suivant ce cours.

Transmettre des valeurs sûres aux jeunes

Les séminaires, congrès et conférences de l'IESS cherchent à inculquer le sens du beau, du bien et du vrai, à donner le goût de la lecture et de la réflexion, de l’importance des amitiés solides et du sens des responsabilités. Ils visent à contribuer à la transmission des valeurs de l’héritage chrétien aux jeunes générations.

À venir bientôt !

Ajoutez votre e-mail à la liste de diffusion pour obtenir les dernières mises à jour.


Qu’est-ce-que l'IESS ?

L’Institut Européen de Sciences Sociales rassemble des jeunes étudiants et des jeunes professionnels qui cherchent à promouvoir des valeurs chrétiennes dans la société. Afin de tisser des relations saines et plus étroites entre des jeunes de tous horizons, l'IESS participe à l’organisation régulière de séminaires, de conférences et de congrès.